Livraison gratuite à partir de 100 € et retours gratuits sous 30 jours
Qualité et design suédois
Note de 4,6 et + de 620 000 avis-clients
My Pages icon
Cart icon

Imperméable vs déperlant vs résistant à l'eau

31 octobre 2023

Qu'il s'agisse de fortes pluies, d'averses légères ou de bruine, il est essentiel de choisir le bon vêtement d'extérieur. Il existe des différences notables entre les matériaux imperméables, résistants à l'eau et déperlants. Connaître les avantages et les inconvénients de chacun d'entre eux vous aidera à choisir la veste et le pantalon adaptés à vos besoins. Restez au sec et préparez-vous à tout ce que la nature vous réserve en explorant le monde des vêtements de plein air et leurs capacités de protection.

Résistant à l'eauDéperlanteImperméable à l'eau
Faible niveau de protection de l'eau.Niveau moyen de protection de l'eau.Niveau élevé de protection de l'eau.
Résiste à la pluie.Légères et courtes averses de pluie, neige modérée.Averses de pluie abondantes et prolongées et neige mouillée.
Traitement DWRMembrane imperméable, traitement DWR, coutures étanches et fermetures éclair résistantes à l'eau.

Que signifie "résistant à l'eau" ?

Un tissu résistant à l'eau présente le niveau le plus bas de protection contre l'eau. Il s'agit de tissus ou de matériaux capables de résister à la pénétration de l'eau dans une certaine mesure. En général, cela se fait au moyen d'un tissu très serré qui met un certain temps à absorber l'eau. Les vêtements résistants à l'eau conviennent pour une pluie très fine. Vous serez humide, mais les vêtements sèchent rapidement lorsque vous sortez de la pluie.

Que signifie le terme "hydrofuge" ?

Un tissu déperlant offre un niveau de protection contre l'eau plus élevé qu'un tissu résistant à l'eau, mais il n'est pas encore imperméable. Il s'agit de la capacité d'un matériau à résister à l'absorption ou à évacuer les gouttelettes d'eau en cas de contact. Les tissus déperlants sont traités avec le procédé DWR (Durable Water Repellent) pour créer une surface qui repousse l'eau, la faisant perler et rouler au lieu de l'absorber. La cire est également un traitement déperlant très répandu pour certains matériaux utilisés dans les équipements de plein air, comme la toile de coton.

L'ajout d'un traitement déperlant à vos vêtements peut leur conférer un niveau de protection plus élevé contre la pluie. Toutefois, l'eau finira par pénétrer en cas de forte pluie ou d'exposition prolongée à l'eau. Au fil du temps et en cas d'utilisation intensive, le traitement déperlant doit être réappliqué pour conserver son efficacité.

En savoir plus : Qu'est-ce que le DWR (Durable Water Repellent) ?

Qu'est-ce que l'étanchéité ?

Un matériau imperméable présente un niveau élevé de protection contre l'eau. Les deux principaux moyens de rendre un matériau imperméable sont la membrane et l'enduit. La plupart des vêtements de plein air conçus pour des activités intenses sont dotés d'une membrane.

Une membrane est une barrière technique qui permet à la vapeur d'eau de s'échapper de l'intérieur du vêtement tout en empêchant les gouttelettes d'eau d'y pénétrer. Les vêtements fabriqués avec des membranes imperméables offrent une bonne respirabilité tout en assurant une excellente protection contre l'eau.

Comment les tissus imperméables avec membranes sont-ils construits ?

Les matériaux respirants et imperméables sont constitués d'un tissu extérieur, d'une membrane imperméable laminée à l'intérieur et souvent d'un troisième matériau en guise de doublure intérieure pour plus de confort.

Il existe différents types de membranes, mais elles empêchent toutes l'eau de pénétrer dans le vêtement tout en permettant à la vapeur d'eau à l'intérieur de s'échapper. Cette conception intelligente vous permet de rester à l'aise et au sec, même dans des conditions humides, sans vous sentir en sueur ou mal à l'aise à l'intérieur de votre vêtement.

La membrane imperméable est fragile et toute déchirure compromettra sa protection contre l'eau. Pour accroître sa durabilité, la membrane est laminée à l'intérieur d'un tissu plus résistant qui fait office de couche extérieure. La couche extérieure est souvent un matériau tissé serré traité avec du DWR pour empêcher l'eau de pénétrer à travers le tissu extérieur et d'affecter la respirabilité du vêtement.

L'intérieur de la membrane doit également être protégé pour éviter qu'elle ne soit endommagée. Cela peut se faire au moyen d'un revêtement intérieur libre, d'une couche de protection ou d'une couche intérieure collée. Les différents types de construction sont souvent appelés 2, 2,5 ou 3 couches.

Types de construction

2 couches (2L) : Dans ce modèle, la membrane imperméable est collée à l'intérieur du tissu extérieur. La doublure intérieure est séparée, ce qui procure une sensation de confort sur la peau.

2,5 couches (2,5L) : Ce type de vêtement possède une membrane imperméable laminée à l'intérieur du tissu extérieur. Mais au lieu d'une doublure intérieure lâche, il y a un revêtement protecteur pulvérisé ou imprimé à l'intérieur. La membrane est ainsi protégée de l'abrasion et le vêtement est plus léger et plus facile à ranger.

3 couches (3L) : Ici, le tissu extérieur, la membrane imperméable et la doublure intérieure sont étroitement liés en un seul tissu. Cette conception offre une durabilité et une protection supérieures.

Coutures entièrement étanches

L'imperméabilité du matériau est affaiblie au niveau des coutures, où l'aiguille fait de minuscules trous dans la membrane où l'eau peut s'infiltrer. Cela signifie que toutes les coutures des vêtements imperméables sont des points faibles qui doivent être renforcés avec du ruban adhésif imperméable pour éviter les fuites.

Fermetures éclair résistantes à l'eau

Les fermetures à glissière sont un autre point faible où l'eau peut s'infiltrer à travers les coutures et les dents de la fermeture. Il convient donc de toujours rechercher des fermetures à glissière résistantes à l'eau afin d'éviter les fuites.

Comment mesure-t-on l'étanchéité ?

Une norme appelée tête hydrostatique (HH) mesure l'imperméabilité d'un matériau. L'indice d'étanchéité indique la pression d'eau que la membrane peut supporter avant que l'eau ne pénètre et est exprimé en millimètres (mm).

Dans le passé, ce type de test était effectué en versant de l'eau dans une colonne et en mesurant la pression que le tissu pouvait supporter avant de fuir. C'est pourquoi il est courant de se référer à la colonne d'eau comme autre nom pour l'évaluation. Aujourd'hui, les tests sont automatisés et les valeurs mesurées peuvent varier considérablement en fonction de la vitesse à laquelle vous augmentez la pression. Nous utilisons la norme japonaise JIS L 1092 pour tester l'imperméabilité de nos matériaux.

Plus l'indice d'imperméabilité est élevé, plus le matériau est imperméable. La construction du vêtement, les conditions météorologiques et l'utilisation ont également une incidence sur l'imperméabilité.

Indice d'étanchéitéConditions météorologiques
5 000 - 10 000 mmRésiste à la pluie fine, à la neige modérée et à la pression légère.
10 000 - 15 000 mmWhitstands : pluie modérée, neige moyenne et faible pression.
15 000 - 20 000 mmRésistance aux fortes pluies de longue durée, à la neige mouillée et à une certaine pression.
20 000 mm +Résiste aux pluies continues et abondantes, à la neige mouillée et aux hautes pressions.

L'importance de la respirabilité

C'est souvent lorsque la respirabilité est compromise que vous avez l'impression que votre vêtement imperméable est trempé. Sans respirabilité, l'air chaud et humide à l'intérieur de votre vêtement ne peut pas s'échapper, ce qui vous donne une sensation d'humidité et de moiteur.

La respirabilité peut être compromise lorsque le tissu extérieur de votre vêtement est saturé d'eau, car il empêche la vapeur d'eau de s'échapper à travers le tissage. Le traitement DWR du tissu extérieur permet à l'eau de perler et de rouler, ce qui prolonge le temps nécessaire à la saturation du matériau.

Plus vous êtes actif, plus vous devez évacuer l'air humide et plus la respirabilité de la membrane risque de ne pas pouvoir suivre. C'est pourquoi vous devez rechercher des fermetures à glissière d'aération dans vos vêtements imperméables. Elles vous permettent d'évacuer rapidement l'air chaud et humide lors d'activités intensives.

La respirabilité est mesurée en laboratoire et indique la capacité d'un matériau à évacuer l'humidité corporelle. Elle est mesurée en g/m²/24h, c'est-à-dire la quantité d'eau, mesurée en grammes, qu'un mètre carré de tissu peut évacuer en une journée. Plus l'indice de respirabilité est élevé, plus le matériau est respirant.

Indice de respirabilitéNiveaux d'activité
5 000 - 10 000 g/m².Activités de faible intensité comme la marche et le ski alpin léger.
10 000 - 15 000 g/m².Activités d'intensité moyenne comme la randonnée ou le ski.
15.000 - 20.000 g/m² +Les activités de haute intensité comme la course à pied ou la montée d'une côte.

Que choisir ?

Le niveau de protection contre l'eau et de respirabilité que vous devez choisir dépend du temps, du climat, de l'activité et du niveau d'intensité. Le choix du bon équilibre entre ces facteurs peut vous aider à réguler votre température corporelle et à vous maintenir au sec et à l'aise.

Questions fréquemment posées

×